Hymne à l’amour et à la différence : « L’art d’écouter les battements de coeur » de Jan-Philipp SENDKER

Par défaut

« L’art d’écouter les battements de coeur »

de Jan-Philipp Sendker

 

Ce roman a été traduit dans 25 pays et est considéré comme un best-seller au niveau international.

Au travers du récit d’un vieil homme, Julia, une jeune femme moderne de notre époque, se plonge dans l’histoire de la jeunesse de son père qu’elle cherche à rejoindre en Birmanie. Elle apprend ainsi comment se sont rencontrées et aimées deux personnes « différentes », Tin Win, devenu aveugle après le départ de sa mère et Mi Mi née avec des pieds infirmes.

Ces deux personnes que la vie n’a pas épargnées vont démontrer un extraordinaire pouvoir d’amour qui force l’admiration et le respect.

 » je me suis souvent demandé quelle était la source de sa beauté, de son éclat . »
 » Moi, je vais vous le dire, reprit- il. C’est l’amour. L’amour rend beau . Connaissez – vous une seule personne qui aime et qui est aimée de façon inconditionnelle, et qui soit laide ? Inutile de répondre à cette question. Il ne peut exister pareille personne. « .

Au fur et à mesure que le récit se développe, Julia, la fille de Tin Win va ouvrir ses yeux sur un univers spirituel dont elle ne soupçonnait pas l’existence. Le lecteur en sera également le témoin privilégié.

Ce roman a remporté la majorité des votes lors de la sélection des romans du Livre de Poche pour le mois de juin.

A noter aussi que l’auteur a  écrit une suite à ce roman qui s’intitule « Un coeur bien accordé »  où l’on peut lire la quête de Julia dix ans plus tard, de retour en Birmanie, le pays d’enfance de son père.

Un roman bienfaisant ?

Pas de doute, en lisant ce roman, vous retrouverez espoir en la vie et en l’amour.

… et puis, cerise sur le gâteau, le bienfait de la lecture est également mentionné dans les pages de ce roman …

« Quelques jours auparavant, il lui avait expliqué qu’il ne se contentait pas de lire les livres, il voyageait avec eux; les livres l’emportaient dans d’autres pays, sur des continents inconnus et, grâce à eux, il rencontrait des gens nouveaux, dont il devenait très souvent l’ami« 

Encore des doutes ?

Publicités

"

  1. Pingback: Sélection de romans bienfaisants pour l’été | Lire pour guérir

Si vous avez un commentaire sur cette page, n'hésitez pas à m'en faire part !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s