LITTERATURE REFUGE : Critique de Nathalie CAILTEUX | MyBOOX

Par défaut

LITTERATURE REFUGE : Critique de Nathalie CAILTEUX | MyBOOX.
sur le roman « STONER » de John Williams, lu, aimé et librement traduit par Anna Gavalda, paru aux éditions Le Dilettante

« …Ce roman nous renvoie inévitablement à notre propre sort, à notre condition d’être mortel et futile, mais également et surtout à la chance de pouvoir contourner cette condition en aimant et en étant aimé, seule chose qui vaille vraiment la peine de vivre. Lorsque la littérature devient le vecteur de ce pouvoir, on ne doit pas s’en priver n’est-ce pas ?…. »

Publicités

Une réponse "

Si vous avez un commentaire sur cette page, n'hésitez pas à m'en faire part !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s