DIFFERENCE CULTURELLE : « La couleur des sentiments » de Kathryn Stockett

Par défaut


« La couleur des sentiments » de Kathryn Stockett paru aux éditions de La Loupe est le récit émouvant d’un projet imaginé par une femme blanche et deux femmes noires dans les années 1960 en plein du coeur du Mississipi où la ségrégation raciale culmine toujours, alors que des gens comme Martin Luther King lutte encore pour les droits civiques des Noirs aux USA.

Même si ce racisme noir-blanc est tout particulièrement inscrit dans l’histoire américaine, il n’en reste pas moins vrai que le thème du racisme et de la supériorité raciale a toujours été et est toujours d’actualité dans n’importe quelle contrée du monde.

A la fin du livre, l’auteur Kathryn Stockett parle de sa propre expérience et de son amour pour sa bonne qui était une Noire. Elle souligne l’une des phrases de son récit à laquelle elle tient tout particulièrement, à savoir :
« N’était-ce pas le sujet du livre ? Amener les femmes à comprendre. Nous sommes simplement deux personnes. Il n’y a pas tant de choses qui nous séparent. Pas autant que je l’aurais cru. » Et lorsque cette phrase  apparaît dans le récit, elle fait référence à deux personnes de la même couleur. La signification ? Nous sommes tous des êtres différents, physiquement, socialement, culturellement, mais les différences ne sont jamais aussi insurmontables qu’elles en ont l’air…. A bon entendeur !

Publicités

Si vous avez un commentaire sur cette page, n'hésitez pas à m'en faire part !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s