RECIT POIGNANT D’HUMANITE « Kathy » de Patrice Juiff

Par défaut

« Kathy » de Patrice Juiff paru chez Albin Michel en 2006 retrace les efforts désespérés d’une jeune fille qui cherche à renouer des liens avec sa famille biologique après avoir été confiée aux bons soins de l’assistance publique 15 ans auparavant. Bien que cette famille biologique vive dans un univers sordide et miséreux et que l’accueil qui lui est réservé ne soit pas des plus chaleureux, la jeune Kathy persévère et s’entête pour trouver dans ce milieu hostile quelques bribes de tendresse.
« Kathy » est un récit poignant qu’on n’oublie pas facilement car il plonge vraiment le lecteur dans les côtés les plus sombres de l’âme humaine. Heureusement il reste un espoir, celui de l’amour maternel qui brave toutes les incohérences de la vie.

Cher lecteur, vous ne trouverez pas dans ce récit une histoire souriante qui vous rassure sur la condition humaine. Que du contraire ! Alors, me direz-vous, pourquoi la citer ici dans le blog de bibliothérapie ? Parce que je suis aussi intimement convaincue que les récits noirs écrits avec réalisme et authenticité comme c’est le cas de ce roman permettent de prendre de la distance par rapport à sa propre condition, de tenir compte des côtés positifs qui nous entourent et de relativiser nos problèmes.

Récit choc mais efficace !

Vous pouvez également lire l’article intitulé Le sillage de l’humanité que j’ai écrit à ce sujet et qui est paru dans le journal « La Voix du Luxembourg »le 22 août 2006.

Publicités

Si vous avez un commentaire sur cette page, n'hésitez pas à m'en faire part !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s