Un roman d’amour pour la Saint-Valentin « AUTANT EN EMPORTE LE VENT » de Margaret Mitchell

Par défaut

« AUTANT EN EMPORTE LE VENT » de Margaret Mitchell

Puisque nous sommes le 14 février… AUTANT EN PARLER…

Chers lecteurs, je suppose que vous connaissez cette grande saga romanesque qui s’inscrit dans le cadre historique de la guerre de Sécession en Amérique (1861-1865), ainsi que son adaptation cinématographique réalisée en 1939 par Victor Fleming avec Vivien Leigh dans le rôle de Scarlett O’Hara et Clark Gable dans le rôle de Rhett Butler….

Pour rappel, voici un petit résumé de l’histoire :

Scarlett O’Hara est une belle jeune fille issue d’une riche famille de planteurs de coton en Géorgie. Elle est courtisée par tous les bons partis de la région, mais celui dont elle est secrètement amoureuse, Ashley Wilkes, vient d’annoncer son mariage avec la gentille Mélanie Hamilton. Alors que Scarlett dévoile ses épanchements, son chagrin et sa rage de jeune fille gâtée, elle est surprise par Rhett Butler, un homme énigmatique et séducteur qui se moque gentiment d’elle et s’éprend de son énergique personnalité. Cet homme qui se montre différent des autres éveillera en elle des sentiments partagés qui s’intensifieront au fil du récit.

La guerre civile est aux portes de l’Etat de Géorgie et les aventures sentimentales de la jeune fille vont peu à peu s’entremêler aux aléas de l’histoire de sa famille et de son pays.

Ce roman paru en 1936 sous le titre original « Gone with the Wind » a reçu le Prix Pulitzer en 1937. Son succès planétaire n’est pas vain, car il entraîne le lecteur (ou le spectateur) dans une histoire sentimentale comme on les apprécie, mettant en scène

– des personnages charmeurs et attirants, mais dont les défauts soulignent malgré tout le caractère faillible et humain,

– des faits marqués par la grande Histoire (la guerre de Sécession, la question de l’esclavage, la difficulté à s’adapter aux grands tournants de l’histoire, la misère d’après-guerre etc.)

– une histoire d’amour qui met du temps à se concrétiser et entretient un énorme « suspense sentimental »

Une histoire bienfaisante ? Mais oui, laissez-vous bercer par cette histoire qui, nul doute, vous distraira de vos peines de coeur !

N.B. Lorsque de nouveaux problèmes surgissent, Scarlett O’Hara décide de ne pas laisser les soucis parasiter son esprit… Faisons comme elle et inspirons-nous de ses pensées qu’elle formule toujours ainsi…

« Après tout, demain est un autre jour ! »

Cette phrase fut classée 31ème au palmarès des 100 meilleures répliques de cinéma…

Publicités

Si vous avez un commentaire sur cette page, n'hésitez pas à m'en faire part !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s