LA DIFFERENCE FAIT SOUFFRIR : « Les Collines d’Eucalyptus » de Duong Thu Huong

Par défaut

« Les Collines d’Eucalyptus » de Duong Thu Huong

Un très beau roman qui commence derrière les barreaux d’une horrible prison au Vietnam. Nous y faisons la connaissance d’un jeune homme dont le parcours de vie est raconté tout au long des 800 pages du livre.

Ayant découvert son homosexualité, Thanh fuit une vie aisée, entourée de parents et amis qui l’aimaient, pour suivre un mauvais garçon dont l’atout principal est de partager avec lui sa différence.

Le plaisir de lecture que ce roman procure nous fait oublier sa longueur. Le récit relate non seulement les aventures de Thanh, le protagoniste principal, mais évoque aussi l’histoire d’autres personnages piégés dans la tourmente de la vie et obligés parfois de se battre pour surmonter leur différence en société.

Il faut également souligner la façon particulière de raconter de Duong Thu Huong, à la fois réaliste et poétique, jamais ennuyeuse.  L’auteure vietnamienne n’hésite pas à donner des couleurs et un parfum aux lieux dans lesquels vivent les protagonistes, à décrire la nature dont ils s’inspirent pour survivre et pour rêver. Les réflexions et questionnements du jeune garçon sont souvent évoqués en italique pour ajouter une certaine profondeur dans les échanges qu’il entretient avec son entourage.

On retrouve aussi çà et là des phrases à considérer comme « bienfaisantes » et issues de la sagesse des anciens…

« Mon père me disait : « Il ne faut jamais se décourager car, si haute que soit la montagne, il existe toujours un chemin pour y grimper. L’essentiel, c’est d’avoir la patience de le chercher. »

« Ma grand-mère[…] disait souvent : « Les yeux doivent s’ouvrir pour que le cerveau puisse accéder à plus de vision. Quand le cerveau s’ouvre, alors seulement on peut développer son coeur »

Pour toutes les raisons mentionnées ci-dessus, je recommande ce roman à celles et ceux qui se sentent différents par rapport à la norme en société, mais aussi à celles et ceux qui ont envie de lire une belle et longue histoire parcourue de petits récits à taille humaine dont on veut à tout prix connaître la fin…

Et voici une petite vidéo de l’auteure parlant de son livre, mais aussi de son exil

Publicités

Si vous avez un commentaire sur cette page, n'hésitez pas à m'en faire part !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s