Ouvrage de référence « Les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz

Par défaut

« Les quatre accords toltèques »

de Don Miguel Ruiz

Une fois n’est pas coutume, l’ouvrage dont je vais vous parler ne relate pas une histoire bienfaisante.

Il s’agit plutôt d’un code de conduite reposant sur des enseignements issus de la tradition toltèque.

Les quatre principes de base – à savoir les quatre accords toltèques sont les suivants :

  • Que votre parole soit impeccable
  • Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle
  • Ne faites pas de suppositions
  • Faites toujours de votre mieux

Je vais tenter de vous expliquer en quelques mots ces quatre principes, mais je vous conseille surtout de vous plonger dans l’ouvrage succinct de Don Miguel Ruiz  qui est clair, agréable et très explicite

  1. Que votre parole soit impeccable

    Il faut être conscient du pouvoir de la parole qui peut être une force créatrice ou destructrice. A nous de faire en sorte qu’elle ne soit pas porteuse de nuisances mentales pour les autres et pour soi-même. Notre parole doit être « impeccable », à savoir « sans péché ». Il faut éviter la médisance, les paroles négatives qui s’infiltrent dans l’esprit, y compris dans notre propre esprit. Les paroles négatives empoisonnent l’existence, non seulement l’existence d’autrui, celle des gens qu’on aime, mais également notre propre bien-être.

  2. Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

    Il faut essayer de ne pas se sentir constamment responsable de ce que les autres font et disent. Chacun se construit son propre film, son histoire, ses croyances. Lorsque je me fais insulter par quelqu’un, cela n’a rien à voir avec moi, mais dépend des propres croyances et sentiments auxquels est confrontée la personne qui m’insulte. Dès lors, il faut apprendre à ne pas ingurgiter le poison émotionnel que les autres nous envoient. Don Miguel Ruiz pense que si nous prenons l’habitude de ne jamais faire une affaire personnelle de ce qui nous arrive, nous parviendrons à vivre sans colère, ni jalousie, ni envie, ni même tristesse.

  3. Ne faites pas de suppositions

    Il faut éviter de faire des suppositions sur les intentions d’autrui et ainsi ne pas toujours prendre les choses personnellement. Don Miguel Ruiz déclare « Il vaut toujours mieux poser des questions que de faire des suppositions, parce que celles-ci nous programment à souffrir. »

  4. Faites toujours de votre mieux.

    Il faut agir avec l’envie de faire bien et mieux, et non dans le but de recevoir une éventuelle récompense. De là découle l’encouragement à apprécier chaque moment de notre vie, à ne pas se lamenter sur le passé qui n’est plus, mais à vivre pleinement le présent. Si nous essayons de faire de notre mieux pour appliquer les accords  toltèques, notre  bien-être au quotidien s’en ressentira.

S’il vous reste encore de bonnes résolutions à prendre pour 2016, n’hésitez pas à vous inspirer des paroles de Don Miguel Ruiz en suivant les principes issus des accords toltèques.

 

Publicités

Si vous avez un commentaire sur cette page, n'hésitez pas à m'en faire part !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s