Archives de Tag: lecture bienfaisante

Des récits lumineux à prescrire d’urgence

Par défaut

 

 

 

 

 

 

 

 

Jolie libraire dans la lumière

Editions Desclée de Brouwer (2012)

La forêt plénitude

Editions Mijade (2013)

Frank Andriat

Ces deux romans de Frank Andriat soulignent l’influence que peut exercer la lecture sur l’existence d’une personne.

Dans « Jolie libraire dans la lumière » , une jeune libraire tombe par hasard sur un roman relatant dans le détail un événement qui a profondément et douloureusement marqué sa propre histoire personnelle.

« Il lui avait toujours semblé si étrange que, dans un livre, on pût se retrouver, comme en un  miroir déformant, mais aussi révélateur de ce que, de soi, on préfère ignorer ».

Dans « La forêt plénitude »  , une jeune fille de 18 ans reçoit pour son anniversaire un livre qui la bouleverse et lui donne des ailes pour quitter ses proches et vivre seule durant un laps de temps en harmonie avec la nature afin de retrouver de véritables sensations de « plénitude » .

« Un livre, ça peut être tout ou presque rien. Un coup de vent dans la forêt du songe, un tremblement dans notre vie réelle. Il peut modifier la lumière de notre quotidien, la rendre soudain plus vive ou plus ténue. On continue de respirer comme avant et, pourtant, au coeur de nous, une graine pousse, inattendue ».

La puissance de la littérature sur nos vies constitue le fil conducteur de ces deux narrations rédigées d’une plume vraiment agréable à suivre. Le lecteur se retrouve vite plongé dans l’atmosphère enchanteresse de ces deux récits qui ne manquent pas de suspense.

 

Romans bienfaisants ? 

En mettant en lumière la magie de la lecture, Frank Andriat montre combien il peut être vital de faire de temps en temps une pause pour se retrouver et « se réfléchir ».  Le fait de lire contribue à cette retraite, car cela implique d’arrêter le temps pour retrouver une certaine intériorité et s’ouvrir à celle d’autrui, en l’occurrence celle proposée par l’auteur.

Un tel acte permet ensuite de reprendre le cours de son existence avec un nouvel entrain et une autre façon d’appréhender les choses.

Pour la « Jolie libraire dans la lumière » , un livre fait éclater les peaux mortes d’un tragédie refoulée. Et c’est grâce à un livre que la protagoniste de « La forêt plénitude » souhaite se réfugier dans une retraite qui lui apportera son lot de réponses inattendues.

J’ai eu le plaisir de rencontrer l’auteur belge Frank Andriat. Il a écrit de nombreux romans pour adultes et adolescents. Ses écrits, que je qualifierais de lumineux, décortiquent les sentiments humains et permettent au lecteur de s’y retrouver comme dans un miroir. Les options proposées apportent réconfort et bien-être à l’âme.

Le roman qu’il a récemment publié, « Le bonheur est une valise légère » , fera certainement l’objet d’une prochaine chronique sur ce blog.

 

Publicités

Disparaître par amour « Agatha Christie, le chapitre disparu » de Brigitte Kernel

Par défaut

IMG_5584

…Elle fut créatrice d’énigmes, et même de celles ici qui touchèrent à sa propre vie…

Brigitte Kernel « Agatha Christie, le chapitre disparu »

Editions Flammarion, 2016

 

C’est avec beaucoup de curiosité que je me suis plongée dans le roman de Brigitte Kernel qui tente de donner une explication plausible à l’énigmatique disparition d’Agatha Christie pendant une dizaine de jours en 1926.

Les avis que j’ai lus sont partagés : certains lecteurs sont enchantés, d’autres ne sont pas totalement convaincus par l’histoire ou le style.

Personnellement, je me suis laissée emporter par ce roman très agréable à lire et qui lève le voile sur certains aspects de la biographie de la célèbre romancière.

Sur le fil thématique de ce blog, je dirais que, outre la bonne idée de se glisser dans la peau de la « reine du crime », Brigitte Kernel met au centre du propos les émotions d’une femme blessée par les infidélités de son mari.

Peu de temps après le décès de sa mère qu’elle chérissait, Agatha Christie apprend qu’elle est trompée par son premier mari Archibald Christie qui lui annoncera bientôt qu’il veut divorcer et vivre avec sa secrétaire, Nancy Neele. Déjà perturbée par son deuil, la romancière reçoit cette nouvelle comme un véritable choc qui lui brise le coeur et la raison…

Toute personne trompée et délaissée comprendra la douleur ressentie par la romancière, ainsi que sa colère et ses projets parfois irraisonnés… Et c’est là qu’intervient justement le côté bienfaisant du roman qui fait naître l’empathie et/ou la reconnaissance auprès du lecteur.

Au fil du récit, celui-ci pourra encore constater que la roue du destin continue de tourner, et de ce fait, qu’elle atténue les peines et nous aide à retrouver goût à la vie…

****

Si vous voulez découvrir d’autres romans bienfaisants pour surmonter les chagrins d’amour, je vous invite à lire mon guide

IMG_5558

Si vous souhaitez en parler sur votre blog, n’hésitez pas à me contacter sur deslivrespourguerir@gmail.com.