Archives du blog

En passant

UNE BELLE AVENTURE QUI SE TERMINE…

Ayant eu le grand plaisir de faire partie des jurés du PRIX DES LECTEURS 2014 du LIVRE DE POCHE, catégorie LITTERATURE, j’ai eu la chance de découvrir de nombreux ouvrages qui m’ont donné l’occasion de m’évader, d’élargir mes connaissances, d’approfondir certaines réflexions. Parmi la vingtaine de romans que les jurés ont lus et départagés, certains figurent désormais sur ce blog, d’autres feront sans doute encore l’objet d’une chronique dans un proche avenir.

photo finalistes litterature

Les FINALISTES, catégorie littérature

 

 

La remise de ce prix  a eu lieu mardi 30 septembre à Paris….

Le lauréat pour la partie LITTERATURE est « Le Problème Spinoza » d’Irvin Yalom 

suivi de très près par « Les Fidélités Successives » de Nicolas d’Estienne d’Orves qui figure en seconde position devant « L’Unité » de Ninni Holmqvist.

 C’est précisément entre ces trois ouvrages que j’ai longuement hésité… et le fait qu’ils fassent tous les trois partie du peloton de tête parmi les romans finalistes en littérature me satisfait pleinement.

A noter que le Prix des Lecteurs pour la partie POLAR est revenu à « W3 – Le Sourire des pendus » de Jérôme Camut et Nathalie Hug  

et le Choix des Libraires a été attribué à « Le Diable tout le temps » de Donald Ray Pollock

 

Lauréats 2014Les lauréats 2014

Une vidéo sur la soirée du 30 septembre…

 

PRIX DES LECTEURS 2014 du LIVRE DE POCHE

Publicités
En passant


LES LIVRES SONT DES MIROIRS : Critique de Nathalie CAILTEUX | MyBOOX.

Certains romans, même s’ils ne traitent pas d’un problème particulier qui nous tient à coeur, sont pourtant de véritables médicaments pour l’esprit.

Pourquoi ? Parce que leur récit à rebondissements et plein de suspense nous permet tout simplement de nous évader de notre quotidien. Aussi parce que les émotions qu’il suscite nous sont connues et compréhensibles.

J’ai lu « L’ombre du vent » de Carlos Ruiz Zafón alors que je souffrais d’une petite grippe. La lecture de ce livre m’a permis de traverser les désagréments de la maladie avec plus de légèreté. De même qu’un bonbon provoque un instant de plaisir, de même ce roman a donné lieu à de nombreux et agréables moments d’évasion…

ROMAN BONBON : « L’ombre du vent » de Carlos Ruiz Zafon

En passant

 

« QUAND ON LIT,

ON N’EST JAMAIS SEUL »

 

Chère lectrice, cher lecteur,

 

 

Vous êtes à la recherche d’une lecture réconfortante ? 

En parcourant le menu du blog,

vous trouverez certainement le livre qui apaisera votre peine

 

Vous voulez un conseil de lecture personnalisé et gratuit ?

N’hésitez pas à prendre contact avec moi en remplissant

CE QUESTIONNAIRE DE BIBLIOTHERAPIE

 

Vous souhaitez partager votre rencontre avec un roman bienfaisant ?

Votre lien sera mentionné dans l’INTRODUCTION

 

N’hésitez pas à me contacter pour me proposer votre roman bienfaisant :

deslivrespourguerir@gmail.com

« Quand on lit, on n’est jamais seul »